LA TAILLE du SAVANNAH

La taille du Savannah

Chez Cartoonland, nous avons beaucoup de visites de « zoo »,  souvent en famille, pour découvrir les savannahs. La plupart des visiteurs , s’attendent à voir des servals – que nous n’avons pas  -et après avoir croisé en chemin nos grands maine-coons, s’avèrent  déçus  par la « petite » taille de nos  savannahs.

Il faut comprendre qu’à part le Serval (60 cm au garrot pour 15kg et plus), l’hybride de 1ère génération et quelques mâles de deuxième génération, la taille de l’hybride savannah « s’écroule » à 30 cm au garrot.

Normal, puisque dans le mariage, le pourcentage de chat domestique est majoritaire , voire à plus de 90%, il ne reste dans le Savannah de 5ème génération à peine 6% de serval.

Pour avoir possédé trois chattes hybride de 2ème génération, deux d’entre-elles étaient plus petites que nos chattes maine-coon, seule HOLLY – venue d’un élevage américain réputé pour le gabarit –  pouvait rivaliser avec la taille des maine-coons.
Si donc, vous voulez un grand gabarit, et que vous êtes très fortuné, essayez de trouver un hybride F1 que vous paierez plus de 15 000 euros, (+ ou moins 16 500 +  frais de transport en Europe ou aux USA) ou un grand mâle hybride F2 qui soit le plus gros de la portée.

Votre motivation pour l’achat d’un savannah classique doit être autre que son gabarit,  sinon prenez donc un mâle maine-coon qui vous coûtera 10 fois moins cher , vous ne serez pas déçu.

Et si le prix d’un savannah vous parait abusif, sachez que l’achat des reproducteurs est très coûteux (comptez entre 7000 et 10 000 euros pour une hybride f2 achetée à l’étranger), beaucoup d’entre elles  seront stérilisées sans avoir reproduit, la plupart sont très territoriales et ne supportent pas un intrus dans leur enclos, elles prennent la place de cinq maine-coons…. Il faut avoir investi parfois en vain, dans de coûteuses installations pour les satisfaire.
Certains mâles essaient de saillir sans succès et ils sont à placer à petit prix au bout de deux ans.
 
Alors – me direz vous –  pourquoi achète-t-on, un savannah ?  Regardez donc
ou les vidéos de HOLLY
 
et vous comprendrez…., ajoutez le caractère pot de colle de certains d’entre-eux, et vous serez atteints ….
 

Ci- dessous la reprise d’un article de notre blog de  www.chat-savannah.net,  il y a cinq ans


GABARITS COMPARES SERVAL – SAVANNAH

10/6/2013

 

Photo

Parlons un peu du gabarit du savannah.

Dire que le gabarit est fonction de la génération, que la taille diminue progressivement avec les générations et qu’elle est proportionnelle à son éloignement du Serval, est inexact.
A part la génération F1 qui reste très proche, au sein de la même portée il y aura forcément des différences entre les rejetons qui tiendront selon le cas plus de papa que de maman.
La taille diminue ensuite très vite, dès la génération F2 (se référer à cette page pour les générations). Ensuite c’est la sélection de l’éleveur qui va faire la différence. Il y a des F6 plus grands que des F2, mais réduire les caractéristiques du savannah à un gabarit, c’est occulter ce qui fait le charme de la race, sa démarche différente, l’énergie qui est sous le pied, allure gracieuse, son comportement, sa voix, sa robe…

La notion de « grand » « petit » sans donner de chiffres est (volontairement ?) sans interprétation possible donc sans intérêt. Maintenant, comme les chiffres peuvent aller du simple ou double
– depuis le Serval d’origine dont les variétés sont nombreuses selon les régions natales,
– selon qu’il s’agit d’un mâle Serval ou d’une femelle Serval
– selon la maturité de son développement, (même chez l’humain, le garçon de 17 ans n’a pas la même épaisseur qu’à 35 ans)
– selon les partenaires du Serval, ils étaient très variés, même si l’on retire ceux qui sont refusés actuellement par le LOOF et qui figurent sur certains pedigrees : le maine coon (le plus grand chat actuel), le bengal (gabarit classique moyen), le reste des partenaires est de taille modeste : Ocicat, Mau Egyptien, Oriental Shorthair

Dans la moyenne, on peut dire qu’un Serval sera trois fois plus haut et lourd qu’un chat classique, soit 10 à 20 kg pour 50/60cm au garrot et 1,10m de long.
(la queue est courte, elle a un aspect très différent des chats domestiques), voir une fiche intéressante de Futura Sciences


 

Photo

cette magnifique photo est signée Johan Hoekstra
Comment parvenir à obtenir les caractéristiques du Serval dans un chat domestique ?
quelle que soit la race du chat choisi pour être accouplé au Serval, il y aura toujours de sérieux manques :
– le gabarit
– les proportions des pattes et du corps
– la petite taille de la  tête
– la robe épaisse, dorée, points noirs contrastés
– queue touffue et courte
– oreilles immenses

Le parcours pour arriver à une ébauche satisfaisante sera très long. Sans doute qu’il faudra passer par de nombreuses retrempes avec « l’original ».
L’objectif d’avoir une réplique de l’original tout en étant un chat domestique peut paraître utopique, c’est pourtant l’objectif fixé.