La mise-bas d’un COTON de TULEAR

MATERIEL DE MISE BAS

caisse de mise-bas :un grand bac plastique de 1m de long x 50cm de large, haut (avec sa grille) 46cm (à prendre en jardinerie ou animalerie), s’ouvrant sur le dessus.

un tapis style vet-bed, plusieurs draps épais ou des alèses jetables pouvant absorber les liquides

petit matériel : petits clamps légers, ciseaux, du fil solide, 1 rouleau de sopalin, vaseline, bétadine, petite poire à lavement, serviettes de toilette, du miel liquide, une bouillotte, 1 sac plastique pour jeter les placentas et sopalin souillé, une boîte de Wombyl P.A. (pharmacie ou vétérinaire)

la pièce doit être chauffée entre 22 et 25°

PREMICES et PRISE de TEMPERATURE :

prendre la température deux fois par jour dans la semaine précédant la mise-bas.

La température normale de 38°5 descend dans les jours qui précèdent et stagne autour de 37°8 puis descend à 37°5. Cette température peut être stable plusieurs jours et/ou basculer dans la même journée à 37°3, ce qui signe la chute de progestérone, la température peut descendre à 36° avant de remonter. C’est le moment de se rendre disponible et de préparer le matériel autour de soi. Le déclenchement peut être immédiat ou dans les 12 heures. Si la température est remontée à 38° depuis plusieurs heures et qu’il n’y a pas de mise bas, consulter le vétérinaire.

DEROULEMENT :

DILATATION DU COL de l’utérus

La chienne est très agitée, halète bruyamment, gratte le sol. Ce comportement peut durer jusqu’à une douzaine d’heures : lorsqu’il s’agit d’une chienne ayant des chiots pour la première fois (primipare) la dilatation dure plus longtemps. Tant que la chienne ne pousse pas, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, il n’y a rien à faire sinon l’observer.

EXPULSION

La perte du bouchon muqueux = à voir sur le linge : plus ou moins mouillé et/ou taché couleur rosé, ce n’est pas toujours perceptible d’autant que la chienne se lèche. Les contractions débutent.

Vérifiez la fréquence et la force des contractions et notez l’heure. L’information est essentielle pour le vétérinaire si complication.

Quand les contractions sont fortes, la chienne se met en position accroupie comme pour uriner et pousse. Cela amène rapidement l’apparition d’une poche de couleur rose ou verdâtre au niveau de la vulve.

La poche contient le chiot et le liquide amniotique.. Cette poche se perce parfois spontanément ou est percée par la mère qui lèche sa région génitale. Souvent, le chiot est expulsé très rapidement à la faveur d’une contraction un peu plus puissante que les précédentes.

AIDER ?

OUI, si le chiot semble coincé en amont de de la vulve (bosse dure sous l’anus). Imaginez que le chiot est à l’intérieur d’une chaussette et que le passage est étroit et ne glisse pas.

Lavez vous les mains. avec le doigt, enduisez de vaseline l’intérieur de la vulve entre la poche et la peau ou mieux que la vaseline, de la Vétédine savon. Frottez en appuyant avec un doigt, au dessus de l’anus, l’intérieur (le plafond) de la base de la queue, cela stimule les contractions.

Donnez du miel liquide à la mère cela l’aide dans les efforts.

Ne stimulez pas le chiot tant que la tête n’est pas visible, il risque d’avoir le mauvais réflexe d’aspirer et se noyer. Le chiot peut se présenter par les fesses, c’est normal. Dès que la tête est libre, vous pouvez ouvrir la poche.

Si la tête est coincée à l’intérieur, essayez de remonter la « chaussette » au-dessus de sa tête, prenez un sopalin et tirez le chiot vers le ventre de la mère (surtout pas vers vous). Aussitôt sorti, mettez le la tête en bas, frictionnez pour qu’il crie, aspirez les mucosités du nez et de la bouche avec la poire, tout doucement car les poumons sont fragiles. Stimulez tant qu’il ne respire pas normalement. Vous pouvez aussi aspirer vous-même doucement, nez + bouche (ne soufflez pas au risque de faire refluer du liquide dans les poumons).

Pincez le cordon ombilical à 1cm du ventre avec un clamp, et si le placenta est déjà sorti vous coupez juste au ras du clamp.
Si le placenta est resté à l’intérieur, placez un autre clamp côté maman et coupez entre les deux clamps.

En général, la mise-bas dure 4 à 6 heures

Chaque chiot est expulsé dans un délai variable, de quelques minutes à deux heures. Souvent, le premier chiot sort plus lentement et les suivants plus rapidement.

PLACENTAS

Il doit sortir autant de placentas que de chiots. S’il en restait un, cela pourrait induire une infection. Ne la laisser pas manger plus d’un placenta ou deux, sinon elle risque une grosse diarrhée liquide.

SOINS au chiot à la naissance

Vérifiez la respiration. Séchez bien le chiot en le frictionnant. Versez de la bétadine sur le cordon, nouez un fil autour du cordon au ras du ventre. Pesez le, reportez le poids sur une feuille, car vous allez le peser tous les jours. Si les chiots se ressemblent, faites le dessin des taches.

Si la mère le réclame et s’impatiente, placez le devant une tétine. Sinon mettez le, bien au chaud (32 à 37°), contre une bouillotte enveloppée en attendant que la mère soit disponible.

daltonbb

SOINS à la mère

Quand la mise bas est terminée, il faut qu’elle urine. Profitez-en pour palper le ventre (quand elle est sur ses 4 pattes) pour vérifier que le ventre est vide de placenta et de chiot.

En cas de doute, donnez du Wombyl plusieurs fois dans la journée. La température devra être prise matin et soir pendant 5 jours pour vérifier qu’il n’y a pas d’infection.

Faites boire la maman, vous pouvez lui donner un jaune d’oeuf battu avec du miel et un peu de lait, ou un steak hâché cru.

Vous pouvez enlever la grille de la caisse de mise-bas, en prenant soin de mettre un linge (ou vet-bed) autour de la caisse pour le cas où un chiot tomberait en-dehors (cela arrive quand le chiot reste accroché à une tétine).

La température peut monter à 39°2 le lendemain et le surlendemain lors de la montée de lait. Elle devra redescendre à 38°9 le 4ème jour.

bigoudi9260

LES ANOMALIES QUI NECESSITENT une consultation vétérinaire

  • avant la mise-bas, la température rectale est remontée de 37°-  (ou  moins) – à 38° depuis une dizaine d’heures, et rien ne se passe
  • pas d’expulsion alors que les contractions sont fortes, violentes et douloureuses, depuis plus de 3 heures
  • la mise-bas s’est arrêtée et après que la chienne ait vidé sa vessie, il reste des bosses dures à la palpation
  • pertes de sang abondantes rouge vif
  • après la mise-bas, la température de la mère dépasse 39°2

et la récompense : l’émerveillement réciproque de l’humain, de la maman Coton et des chiots qui découvrent le monde – quelques photos de chiots âgés d’un mois