Archives mensuelles : février 2016

QUEL AGE A-T-IL ? humain – maine-coon – coton de tuléar

les périodes de la vie COTON de TULEAR
MAINE-COON
correspondance âge humain
marchechatonjaune1 mois2 ans
imprégnation/apprentissage des relationssanrio142 à 5 mois3 à 5 ans
perd ses dents de laitBD003maine coon 5 mois
coton 6 mois
6-7 ans
gamin (e)snoo3py26/7 mois8/9/10/11/12 ans
puberté demoiselle COTON a ses premières chaleurs entre 7 et 13 mois
demoiselle MAINE-COON : entre 7 et 11mois. Ses premières chaleurs sont fonction de la luminosité, l'allongement des jours de février est un déclencheur
calimero003maine-coon 7-11 mois
coton 7-13 mois
12/13/14/15 ans
LA PREMIERE FOIS
COTON : première saillie après la confirmation (pas avant 12 mois). L'âge limite conseillée pour la première fois est 4 ans.
MAINE-COON : en principe la saillie peut se faire aux deuxièmes chaleurs (des chaleurs répétées sont préjudiciables = kystes aux ovaires, métrite)
0068COTON = durant la 2ème année
MAINE-COON = dès 10 mois
15 à 18 ans
maturité2/3ans voire 5 ans pour le maine-coon20 à 28 ans
aboutissement de carrière !....certains sont déjà grand parents depuis quelque tempsbabars0024/5/6ans28 à 38 ans
la dernière portée et déjà arrière grand parents, c'est l'âge où nous plaçons nos adultes dans des familles ou chez des mamies à qui ils tiennent compagnie7 ans 40 ans
le bel âge : toujours la forme !... un vrai bonheursnoopy0138/9/10 ans
Le coton ne fait pas son âge, il est toujours partant pour la balade et les jeux11/12/13 ans 60 ans
Un peu raide ? la ue baisse ? dur d'oreille ....vite, en profiter avant le déclingar814 ans70 ans
un sacré bonus si on a la santé !... En général le déclin est rapide après l'âge de 14 ans chez le coton, 16 ans est un âge limite16 ans80 ans
"un-qui-a-de-la-chance" certainement un chat !.... plutôt qu'un chien18 ans 90 ans
exceptionnel !...20 ans100 ans

 

17 ans pour un maine-coon hétérozygote pour le test adn HCM1, c’est génial !

LE CHOIX D’UN CHIOT

QUI CHOISIT LE CHIOT snoo3py2Le futur propriétaire doit impérativement CHOISIR SON chiot . Des affinités réciproques- quelquefois incompréhensibles interviennent dans le choix.

En aucun cas, un chiot ne peut être imposé à son futur propriétaire, comme dans le cas d'un "CADEAU". Par expérience, nous voyons souvent l'animal offert changer de maison quelque temps après son achat.

Pour un couple ou une famille, il vaut mieux que chacun se sente concerné et donne son avis, donc il faut que tout le monde soit présent lors du choix.
CHIOT DOMINANT ou DOMINE ?
quel caractère choisir selon la famille
snoopy018
l'éleveur connait le caractère de chacun de ses chiots. Il y a toujours un dominant un dominé, un calme, un joueur infatigable, un timide ou un aventurier

Avec de jeunes enfants le choix est délicat : il faut à la fois tenir compte de l'attirance des enfants avec un chiot particulier (et vice versa) et ce chiot ne doit être ni trop dominant - pour ne pas se rebiffer exagérément en cas de maladresse - ni dominé car il deviendrait le souffre douleur des enfants. Un aventurier qui se sent à l'aise avec des inconnus peut être un bon choix. Un chiot trop calme peut décevoir les enfants (le coton de tuléar est rarement trop calme mais il y en a qui font le bonheur des petites filles rêveuses...)
un mâle ou une femelle ?
calimero003
Le sexe n'influe pas sur la personnalité du chien. Une femelle n'est pas plus douce qu'un mâle. Laissez vous séduire sans en tenir compte. Il y a souvent une attirance de sexe opposé entre le maître et le chien, mais il y a aussi de solides exceptions (même chez l'éleveur qui a pourtant un grand choix autour de lui).
le poids de votre chiot et son devenir ?

chien_293


Le mâle n'est pas forcément plus grand ou plus lourd que la femelle, cela dépend des parents et grand parents, et cela peut changer d'une portée à l'autre. Demandez à l'éleveur de vous aider si ce point est important. Il peut l'être si vous faites de fréquents déplacements en avion : il vaut mieux que le chien ne fasse pas plus de 4,5 kg adulte pour ne pas se retrouver en soute au lieu de la cabine. Le chien qui pèse deux kilos à deux mois n'est pas pour vous il y a un risque qu'il dépasse cinq kilos à l'âge adulte (limite jusqu'à 1,8 kg à deux mois, 2,2 à deux mois et demi ou 2,6 à trois mois)
vous envisagez exposition ou reproduction ?
Présentation en exposition
Il ne suffit pas d'avoir des parents champions pour obtenir un animal d'exposition. Un beau bébé peut devenir un adulte quelconque et même s'il était magnifique, ne pas pouvoir reproduire (faute de confirmation - voir article ) parce qu'un testicule est remonté ou que la deuxième dentition n'est pas conforme au standard.
Le simple particulier n'imagine pas le travail qu'il y a derrière un chien d'exposition sur le plan toilettage. Pas de résultat possible sans savoir faire.
vous avez déjà d'autres animauxgar8Rien à craindre du chiot vis à vis d'un chat ou d'un autre animal comme lapin nain ou furet par exemple. A l'inverse méfiez vous de celui qui était roi dans la maison et qui doit apprendre à tolérer un intrus : prenez des précautions pour la sauvegarde du chiot, ne les laissez pas seuls au début. Attendez que le chiot ait 4 mois et que lui-même et ses futurs compagnons aient pris leurs repères.

 

consultez cette page pour connaître les disponibilités

FAIRE NAITRE UNE PORTEE de COTONS de Tuléar

la future maman doit avoir un pedigree. Au préalable, il faut donc la faire "confirmer" par un juge, soit lors d'une exposition, soit lors d'une séance de confirmation. Contactez la Société Centrale Canine ou la Sté Canine de l'Ile de France http://www.sc-if.org/ 01 41 79 33 50. La confirmation se fait à partir de l'âge d'un an, il n'y a pas de limite d'âge.

Il est important de connaitre les qualités et défauts de la future maman pour choisir un mâle qui apportera - dans la mesure où la transmission génétique fonctionnera dans le sens souhaité - les qualités qui manquent à la maman.

Exemples : pigmentation, qualité de fourrure, osssature, port de queue et surtout le caractère, ne pas accoupler deux timides ou deux très dominants !....

Une fois le mâle choisi, il faut déterminer le bon moment de l'accouplement. Sachez que le hasard n'a pas sa place, trop tôt ou trop tard autour du jour de l'ovulation, c'est aller au devant de déconvenues ou d'une césarienne car un chiot unique est toujours trop gros. Vous aurez perdu l'argent de la saillie, payé très cher une césarienne - surtout si c'est la nuit ou un dimanche - et mis en danger la santé de votre chienne et sans doute celle du chiot.

A moins de trouver un éleveur qui acceptera de vous garder la future maman une dizaine de jours, demandez à votre vétérinaire de vous aider à déterminer le bon jour pour la saillie : frottis et dosage de progestérone
Présentation en exposition
saillie de cartoonland Out of Africa par Nosy Blue RavageLe lieu choisi pour la saillie est là où vit le mâle afin qu'il se sente à l'aise sur son territoire.

Souvent la femelle cherche le mâle dès le 8ème jour de ses chaleurs, ce qui ne veut pas dire qu'une saillie, faite à ce moment là, sera féconde.

Un mâle expérimenté refusera la saillie et peut très bien se décider au 17ème jour.

Comment faire le décompte des jours de chaleurs ? En principe, on compte le premier jour où apparaît la première goutte de sang. Mais il y a des chiennes qui ne saignent pas du tout.

La saillie peut durer de 5 minutes à une heure. Il est préférable de la refaire 48 heures après.

une future maman
la gestation dure 9 semaines, 63 jours. Si votre chienne dort beaucoup, c'est plutôt bon signe, elle couve.

Ne changez pas son alimentation, à moins qu'elle ne soit maigre. Si elle est grasse, il faut rationner. Elle peut faire de l'exercice, sauf la dernière semaine si le ventre est très important.

Sur le plan digestif, la dernière semaine peut être pénible pour elle l'estomac et les intestins sont comprimés. Distribuez la nourriture en beaucoup de petits repas ou à libre disposition.

La dernière semaine, prenez la température matin et soir. Elle descend de 38°5 à 37°5. Lorsque la mise-bas approche elle descend entre 37°3 et 36°9. Ne la quittez plus.
élevage cotons de tuléarSi votre chienne pousse sans résultat pendant plus de deux heures, il est temps de contacter le vétérinaire.

Vous aurez peut-être à intervenir pour ouvrir les poches dans lesquelles les chiots naissent sinon ils peuvent se noyer.

Chauffez bien la pièce et frictionner le chiot pour le sécher et l'obliger à bien déplier ses poumons en criant. Faites un noeud à la base du cordon avec un fil solide, puis coupez à 1cm de façon à ne pas inciter la mère à tirer sur le cordon au risque de le sectionner trop court.Si la mère est occupée à faire naître les suivants, , mettez le chiot au chaud contre une bouillotte en attendant que la mère soit prête.

Pesez le chiot pour commencer sa courbe de poids. Prenez la température de la mère pdenant les cinq jours suivants pour vérifier qu'il n'y a pas d'infection. Jusqu'à 39°2 pendant la montée de lait - le 2ème jour - c'est normal, la température redescendra le 4ème jour.
portée de chiots Cotons de TuléarComme pour la mise-bas, installez votre chienne dans une grande caisse (une grande cage pour lapin nain fera l'affaire). Ajoutez des draps, mettez la dans un endroit calme et chaud. Elle aura de la boisson et des croquettes spéciales chiots à disposition.

Si vos chiots sont colorés, c'est NORMAL !.... Ils seront bien pigmentés, notamment au niveau des paupières. Ils vont perdre progressivement leurs couleurs.

Les chiots ouvrent les yeux à l'âge de 13 jours. Ils cherchent à se mettre debout à 3 semaines et peuvent commencer à manger des patées à partir de 4 semaines.

Dès qu'ils se mettent debout, enlevez la caisse, ils doivent pouvoir sortir pour aller sur le journal ou le tapis éducateur.

Very Small7866mail
34 jours ...

Les taches du chiot vu ci-dessus commencent à s'éclaircir à la base.

34 jours, c'est aussi le moment où il faut que le chiot connaisse vos pieds, les portes, les bruits. Il doit circuler dans la maison et être pris le plus souvent possible par les différents membres de la famille. A cet âge, il s'ouvre à tout, profitez-en !

Bien sûr, les câlins sont à faire dès les premiers jours et même pendant la gestation. Comme chez les humains, le chiot est influencé par les émotions de sa mère.

Si la mère est sévère avec lui et grogne quand il veut manger dans sa gamelle, tant mieux !... Le caractère du chiot n'en sera que plus trempé. Surtout laissez la faire et ne la grondez pas, au contraire !

chiots cotons de tulear âgés de deux mois
Voilà, maintenant ce sont de vrais petits diables, c'est le meilleur moment pour vous, profitez en, ils vont bientôt partir. Maintenant vous connaissez le caractère de chacun. Ils sont tous différents.

Quant à savoir qui sera le plus beau, capable de faire un futur champion, c'est une autre histoire...

 

Peut-être aurez vous la chance de faire naître un champion de plus de 10 pays, comme cartoonland CANTONA

COTON DE TULEAR comment s’organise la saillie

Le lieu choisi pour la saillie est là où vit le mâle afin qu’il se sente à l’aise sur son territoire.

Souvent la femelle cherche le mâle dès le 8ème jour de ses chaleurs, ce qui ne veut pas dire qu’une saillie, faite à ce moment là, sera féconde.

Un mâle expérimenté refusera la saillie et peut très bien se décider au 17ème jour.

Comment faire le décompte des jours de chaleurs ? En principe, on compte le premier jour où apparaît la première goutte de sang. Mais il y a des chiennes qui ne saignent pas du tout.

La saillie peut durer de 5 minutes à une heure. Il est préférable de la refaire 48 heures après.

la future maman doit avoir un pedigree. Au préalable, il faut donc la faire « confirmer » par un juge, soit lors d’une exposition, soit lors d’une séance de confirmation. Contactez la Société Centrale Canine ou la Sté Canine de l’Ile de France http://www.sc-if.org/ 01 41 79 33 50. La confirmation se fait à partir de l’âge d’un an, il n’y a pas de limite d’âge.

Il est important de connaitre les qualités et défauts de la future maman pour choisir un mâle qui apportera – dans la mesure où la transmission génétique fonctionnera dans le sens souhaité – les qualités qui manquent à la maman.

Exemples : pigmentation, qualité de fourrure, osssature, port de queue et surtout le caractère, ne pas accoupler deux timides ou deux très dominants !….

Une fois le mâle choisi, il faut déterminer le bon moment de l’accouplement. Sachez que le hasard n’a pas sa place, trop tôt ou trop tard autour du jour de l’ovulation, c’est aller au devant de déconvenues ou d’une césarienne car un chiot unique est toujours trop gros. Vous aurez perdu l’argent de la saillie, payé très cher une césarienne – surtout si c’est la nuit ou un dimanche – et mis en danger la santé de votre chienne et sans doute celle du chiot.

A moins de trouver un éleveur qui acceptera de vous garder la future maman une dizaine de jours, demandez à votre vétérinaire de vous aider à déterminer le bon jour pour la saillie : frottis et dosage de progestérone

 

tarif d’une saillie de Graffiti du Haut Marais

La mise-bas d’un COTON de TULEAR

MATERIEL DE MISE BAS

caisse de mise-bas :un grand bac plastique de 1m de long x 50cm de large, haut (avec sa grille) 46cm (à prendre en jardinerie ou animalerie), s’ouvrant sur le dessus.

un tapis style vet-bed, plusieurs draps épais ou des alèses jetables pouvant absorber les liquides

petit matériel : petits clamps légers, ciseaux, du fil solide, 1 rouleau de sopalin, vaseline, bétadine, petite poire à lavement, serviettes de toilette, du miel liquide, une bouillotte, 1 sac plastique pour jeter les placentas et sopalin souillé, une boîte de Wombyl P.A. (pharmacie ou vétérinaire)

la pièce doit être chauffée entre 22 et 25°

PREMICES et PRISE de TEMPERATURE :

prendre la température deux fois par jour dans la semaine précédant la mise-bas.

La température normale de 38°5 descend dans les jours qui précèdent et stagne autour de 37°8 puis descend à 37°5. Cette température peut être stable plusieurs jours et/ou basculer dans la même journée à 37°3, ce qui signe la chute de progestérone, la température peut descendre à 36° avant de remonter. C’est le moment de se rendre disponible et de préparer le matériel autour de soi. Le déclenchement peut être immédiat ou dans les 12 heures. Si la température est remontée à 38° depuis plusieurs heures et qu’il n’y a pas de mise bas, consulter le vétérinaire.

DEROULEMENT :

DILATATION DU COL de l’utérus

La chienne est très agitée, halète bruyamment, gratte le sol. Ce comportement peut durer jusqu’à une douzaine d’heures : lorsqu’il s’agit d’une chienne ayant des chiots pour la première fois (primipare) la dilatation dure plus longtemps. Tant que la chienne ne pousse pas, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, il n’y a rien à faire sinon l’observer.

EXPULSION

La perte du bouchon muqueux = à voir sur le linge : plus ou moins mouillé et/ou taché couleur rosé, ce n’est pas toujours perceptible d’autant que la chienne se lèche. Les contractions débutent.

Vérifiez la fréquence et la force des contractions et notez l’heure. L’information est essentielle pour le vétérinaire si complication.

Quand les contractions sont fortes, la chienne se met en position accroupie comme pour uriner et pousse. Cela amène rapidement l’apparition d’une poche de couleur rose ou verdâtre au niveau de la vulve.

La poche contient le chiot et le liquide amniotique.. Cette poche se perce parfois spontanément ou est percée par la mère qui lèche sa région génitale. Souvent, le chiot est expulsé très rapidement à la faveur d’une contraction un peu plus puissante que les précédentes.

AIDER ?

OUI, si le chiot semble coincé en amont de de la vulve (bosse dure sous l’anus). Imaginez que le chiot est à l’intérieur d’une chaussette et que le passage est étroit et ne glisse pas.

Lavez vous les mains. avec le doigt, enduisez de vaseline l’intérieur de la vulve entre la poche et la peau ou mieux que la vaseline, de la Vétédine savon. Frottez en appuyant avec un doigt, au dessus de l’anus, l’intérieur (le plafond) de la base de la queue, cela stimule les contractions.

Donnez du miel liquide à la mère cela l’aide dans les efforts.

Ne stimulez pas le chiot tant que la tête n’est pas visible, il risque d’avoir le mauvais réflexe d’aspirer et se noyer. Le chiot peut se présenter par les fesses, c’est normal. Dès que la tête est libre, vous pouvez ouvrir la poche.

Si la tête est coincée à l’intérieur, essayez de remonter la « chaussette » au-dessus de sa tête, prenez un sopalin et tirez le chiot vers le ventre de la mère (surtout pas vers vous). Aussitôt sorti, mettez le la tête en bas, frictionnez pour qu’il crie, aspirez les mucosités du nez et de la bouche avec la poire, tout doucement car les poumons sont fragiles. Stimulez tant qu’il ne respire pas normalement. Vous pouvez aussi aspirer vous-même doucement, nez + bouche (ne soufflez pas au risque de faire refluer du liquide dans les poumons).

Pincez le cordon ombilical à 1cm du ventre avec un clamp, et si le placenta est déjà sorti vous coupez juste au ras du clamp.
Si le placenta est resté à l’intérieur, placez un autre clamp côté maman et coupez entre les deux clamps.

En général, la mise-bas dure 4 à 6 heures

Chaque chiot est expulsé dans un délai variable, de quelques minutes à deux heures. Souvent, le premier chiot sort plus lentement et les suivants plus rapidement.

PLACENTAS

Il doit sortir autant de placentas que de chiots. S’il en restait un, cela pourrait induire une infection. Ne la laisser pas manger plus d’un placenta ou deux, sinon elle risque une grosse diarrhée liquide.

SOINS au chiot à la naissance

Vérifiez la respiration. Séchez bien le chiot en le frictionnant. Versez de la bétadine sur le cordon, nouez un fil autour du cordon au ras du ventre. Pesez le, reportez le poids sur une feuille, car vous allez le peser tous les jours. Si les chiots se ressemblent, faites le dessin des taches.

Si la mère le réclame et s’impatiente, placez le devant une tétine. Sinon mettez le, bien au chaud (32 à 37°), contre une bouillotte enveloppée en attendant que la mère soit disponible.

daltonbb

SOINS à la mère

Quand la mise bas est terminée, il faut qu’elle urine. Profitez-en pour palper le ventre (quand elle est sur ses 4 pattes) pour vérifier que le ventre est vide de placenta et de chiot.

En cas de doute, donnez du Wombyl plusieurs fois dans la journée. La température devra être prise matin et soir pendant 5 jours pour vérifier qu’il n’y a pas d’infection.

Faites boire la maman, vous pouvez lui donner un jaune d’oeuf battu avec du miel et un peu de lait, ou un steak hâché cru.

Vous pouvez enlever la grille de la caisse de mise-bas, en prenant soin de mettre un linge (ou vet-bed) autour de la caisse pour le cas où un chiot tomberait en-dehors (cela arrive quand le chiot reste accroché à une tétine).

La température peut monter à 39°2 le lendemain et le surlendemain lors de la montée de lait. Elle devra redescendre à 38°9 le 4ème jour.

bigoudi9260

LES ANOMALIES QUI NECESSITENT une consultation vétérinaire

  • avant la mise-bas, la température rectale est remontée de 37°-  (ou  moins) – à 38° depuis une dizaine d’heures, et rien ne se passe
  • pas d’expulsion alors que les contractions sont fortes, violentes et douloureuses, depuis plus de 3 heures
  • la mise-bas s’est arrêtée et après que la chienne ait vidé sa vessie, il reste des bosses dures à la palpation
  • pertes de sang abondantes rouge vif
  • après la mise-bas, la température de la mère dépasse 39°2

et la récompense : l’émerveillement réciproque de l’humain, de la maman Coton et des chiots qui découvrent le monde – quelques photos de chiots âgés d’un mois

La MISE-BAS d’un maine coon

MATERIEL DE MISE-BAS

 – caisse de mise -bas : un très grand kennel/boîte de transport qui ouvre sur le dessus ou un carton 60 cm long x 40 prof.x 40 haut. minmum, avec une ouverture de la taille du corps. ou mieux encore, comme pour les cotons un grand bac plastique pour lapins nains, de 1m de long x 50cm de large, haut (avec sa grille) 46cm (à prendre en jardinerie ou animalerie), s’ouvrant sur le dessus, cela laisse la place d’un petit bac à litière.

Mettre une épaisse couche de linge absorbant au fond de la caisse

petit matériel : petits clamps légers, ciseaux, du fil solide, 1 rouleau de sopalin, vaseline, bétadine, petite poire à lavement, serviettes de toilette, du miel liquide, une bouillotte, 1 sac plastique pour jeter les placentas et sopalin souillé, une boîte de Wombyl P.A. (pharmacie ou vétérinaire)

la pièce doit être chauffée entre 22 et 25°

PREMICES et TEMPERATURE :

prendre la température deux fois par jour dans la semaine précédant la mise-bas***.

La température normale de 38°5 descend dans les jours qui précèdent et stagne autour de 37°8 puis descend à 37°5. Cette température peut être stable plusieurs jours et/ou basculer dans la même journée à 37°3, et c’est le début de la chute de la progestérone et donc de la  température corporelle. C’est le moment de se rendre disponible et de préparer le matériel autour de soi. Le déclenchement peut être immédiat ou dans les 12 heures. La température peut descendre à 36°. la température peut descendre à 36° avant de remonter. C’est le moment de se rendre disponible et de préparer le matériel autour de soi. Le déclenchement peut être immédiat ou dans les 12 heures. Si la température est remontée à 38° et qu’il n’y a pas de mise bas, consulter le vétérinaire.

Enfermez la dans un espace réduit, sous peine d’avoir des chatons gisants, glacés, aux quatre coins de la pièce ou étouffés dans la litière. Enlevez le capot du bac à litière, mettez-y plusieurs couches de sopalin.

DEROULEMENT :

DILATATION DU COL de l’utérus

La chatte est très agitée, ne reste pas en place, griffe le carton ou reste anormalement immobile dans son carton. Ce comportement peut durer jusqu’à une douzaine d’heures : lorsqu’il s’agit d’une chatte ayant des chatons pour la première fois (primipare) la dilatation dure plus longtemps. Tant que la chatte ne pousse pas, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, il n’y a rien à faire sinon l’observer.

Certaines chattes veulent absolument votre présence, au point d’abandonner un chaton – qui va en mourir – dans la poche pour mieux vous rejoindre , d’autres vous lancent des regards furibonds visiblement furieuses de vous voir assister à leur travail (je pense à Venise qui s’est débrouillée dès la première portée, comme un chef, jusqu’au sevrage et pas contente du tout que l’on ose mettre la main pour toucher les chatons)

EXPULSION         bbbrown5072

La perte du bouchon muqueux = à voir sur le linge : plus ou moins mouillé et/ou taché couleur rosé, ce n’est pas toujours perceptible d’autant que la chatte se lèche. Les contractions débutent.

Vérifiez la fréquence et la force des contractions et notez l’heure. L’information est essentielle pour le vétérinaire si complication.

La poche contient le chaton et le liquide amniotique.. Cette poche se perce parfois spontanément ou est percée par la mère qui lèche sa région génitale. Souvent, le chaton est expulsé très rapidement à la faveur d’une contraction un peu plus puissante que les précédentes.

AIDER ?      bbsilver5080

OUI, si le chaton semble coincé en amont de de la vulve (bosse dure sous l’anus). Imaginez que le chaton est à l’intérieur d’une chaussette et que le passage est étroit et ne glisse pas.

Lavez vous les mains, retroussez la vulve, avec le doigt enduisez de vaseline l’intérieur de la vulve entre la poche et la peau ou de la Vétédine savon. Frottez en appuyant, au dessus de l’anus, l’intérieur (le plafond) de la base de la queue, cela stimule les contractions.

Donnez du miel liquide à la mère cela l’aide dans les efforts.

Ne stimulez pas le chaton tant que la tête n’est pas visible, il risque d’avoir le mauvais réflexe d’aspirer et se noyer. Le chaton peut se présenter par les fesses, c’est normal. Dès que la tête est libre, vous pouvez ouvrir la poche.

Si la tête est coincée à l’intérieur, essayez de remonter la « chaussette », c’est à dire la peau au-dessus de la vulve, au-dessus de la tête du chaton, prenez un Sopalin et tirez le chaton vers le ventre de la mère, surtout pas droit vers vous, mais en dirigeant en courbe vers les tétines. Aussitôt sorti, mettez le la tête en bas, frictionnez pour qu’il crie, aspirez très très doucement les mucosités du nez et de la bouche avec la poire (les poumons sont fragiles). Stimulez tant qu’il ne respire pas normalement. Vous pouvez aussi aspirer vous-même nez + bouche (ne soufflez pas au risque de faire refluer du liquide dans les poumons).

Le cordon ombilical doit être coupé au moins à 4 cm ou + du ventre.
En général, la mise-bas dure 4 à 6 heures, mais il arrive qu’un chaton naisse encore  vivant  dans la nuit ou le lendemain.

Chaque chaton est expulsé dans un délai variable, de quelques minutes à deux heures. Souvent, le premier chaton sort plus lentement et les suivants plus rapidement.

PLACENTAS

Beaucoup de chattes ne mangent pas le placenta et ne coupent pas le cordon ombilical. Il peut arriver que tous les chatons se trouvent emmêlés (cela donne un spectacle surréaliste !..) au point que certains sont trop emprisonnés pour aller têter. Elle peut manger un placenta, mais éviter qu’elle ne les mangent tous car cela va déclencher une diarrhée liquide

SOINS au chaton à la naissance    fille_silver6321

Vérifiez la respiration. Séchez bien le chaton en le frictionnant. Versez de la Bétadine sur le cordon. Pesez le, reportez le poids sur une feuille, car vous allez le peser tous les jours. Si les chatons se ressemblent, notez bien les couleurs et les dessins.

Si la mère le réclame et s’impatiente, placez le devant une tétine. Sinon mettez le, bien au chaud, contre une bouillotte (une bouteille d’eau vide fait l’affaire) enveloppée en attendant que la mère soit disponible.

SOINS à la mère

Quand la mise bas est terminée, essayez de palper le ventre (quand elle est sur ses 4 pattes) pour vérifier que le ventre est vide de placenta et de chaton.

En cas de doute, donnez du Wombyl plusieurs fois dans la journée. L’utérus va s’assouplir et se rétracter dans les heures qui suivent,cela doit vous permettre de mieux vérifier qu’il n’y a plus ni chaton ni placenta. Sinon, emmenez la chatte chez le vétérinaire pour vérification. La température devra être prise matin et soir pendant 5 jours pour vérifier qu’il n’y a pas d’infection.

Donnez lui un repas appétent liquide, par exemple un steack hâché cru avec un jaune d’oeuf cru,  mélangés avec un peu d’eau chaude. Des comprimés de levure de bière si elle aime.

La température peut monter à 39°2 le lendemain et le surlendemain lors de la montée de lait. Elle devra redescendre à 38°9 le 4ème jour.

***N.B. prise de température

Il vaut mieux être deux pour le faire. Ne vous battez pas avec la future maman, autant la prise de température est facile avec un chien, autant elle peut devenir un sport dangereux avec le chat : dangereux pour le chat qui s’énerve et dangereux pour vous qui risquez morsure ou griffures.

Si vous êtes seul, essayez d’estimer la température à la base de l’oreille avec vos doigts, quand un chat a beaucoup de température, c’est assez évident.

LES ANOMALIES QUI NECESSITENT une consultation vétérinaire

  • avant la mise-bas, la température rectale est remontée de 37°-  (ou  moins) – à 38° depuis une dizaine d’heures, et rien ne se passe
  • pas d’expulsion alors que les contractions sont fortes, violentes et douloureuses, depuis plus de 3 heures
  • la mise-bas s’est arrêtée et après que la chatte soit allée dans la litière, il reste des bosses dures à la palpation
  • pertes de sang abondantes rouge vif
  • après la mise-bas, la température de la mère dépasse 39°2

 

et ensuite  la récompense, une maman très fière qui vous regarde avec indulgence faire des bisous à ses peluches fanfreluche1

Voici un album photos de chatons de 1 à 3 jours, une belle portée de Cartoonland GRETA-GARBO papa EOGHANN

LA REPRODUCTION

COMPARATIF des CARACTERISTIQUES de la REPRODUCTION chez le chat MAINE-COON et chez le chien COTON de TULEAR

 

chat maine-coon



chien coton tuléar



durée de gestation


65 jours


63 jours


les chaleurs

saisonnières : au printemps,
elles sont en relation avec l'allongement


de la lumière du jour , durée :

environ 8 jours, fréquence : tous les mois,


repos de septembre à janvier

périodiques (indépendant des saisons)


elles sont espacées de 7 à 9 mois


durée : 3 semaines


nombre par portée
4 à 6 chatons
3 à 4 chiots


poids des chatons-chiots
maine-coon : 120-150 g
coton : 160 - 220 g

phases de développement


ouverture des yeux : 8 jours


station debout : 3 semaines


départ de chez l'éleveur : à l'âge de 3 mois


dents de lait : nombre 26


changement entre 4 et 6 mois


dents adultes : nombre 30


maturité sexuelle :

7 - 12 mois (en relation avec la saison)


première portée : 12 mois



ouverture des yeux : 13 jours


station debout : 3 semaines


départ de chez l'éleveur : à l'âge de 10 semaines
(2mois et 1 semaine)


dents de lait : nombre 28


changement de dents : 5 - 7 mois


dents adultes : nombre 42


maturité sexuelle 8 - 10 mois (arrêt de la croissance)


première portée : 15 mois



saillies


répétées - jusqu'à une dizaine- dans une
même journée ( pendant 2 jours)


durée du chevauchement : deux minutes



entre le 9ème et le 13ème jour, une toutes les 48 heures
-


durée = les chiens restent collés : 20 minutes



durée de l'allaitement


exclusivement : 3 semaines


mixte pendant les 7 semaines suivantes



exclusivement : 3 semaines


mixte pendant les 6 semaines suivantes


ovulation

provoquée par la saillievers le 13ème jour
poids adulte

poids à 1 an :


femelle 4 à 5 kg (ajouter 1 kg pour
les femelles à l'âge
de 3 ans)


mâle 7 à 8 kg (ajouter 2 kg à l'âge de 5 ans)

poids à 1 an (ajouter 1 kg à l'âge de 3 ans)
:


femelle 4 à 5 kg


mâle 5 à 7 kg

durée de vie
à 14-16 ans certains maine-coons commencent
à montrer un peu de fatigue,
il en est qui dépassent 18 ans
mais c'est une minorité, ils ont
souvent un traitement de soutien
à 14 ans le coton est encore plein d'énergie, puis le vieillissement est rapide
à 16 ans il n'est plus là

 

COTONS de TULEAR, album expositions et plage

 

Album COTONS de Tuléar chiots

 

une vidéo de chiot c’est encore mieux : voir ECUME et son père DALTON jouer ensemble

COTONS de TULEAR – album de chiots